Au sujet de mon travail de conteuse :

 

Je suis à la recherche des frissons dans les contes. Le frisson de la merveille.

Pour moi les contes sont mystérieux, comme un puzzle dont chacun aurait une pièce.

Quand cela se passe bien, on voit tous ensemble la fresque du conte que l’on a construit  apparaître. Cela allume en nous une lumière, un espoir et tout le monde est nourri de ce rêve, quelque soit son âge, sa culture, sa fonction, sa fiction.

J’aime me sentir la marionnettiste qui rend le conte présent, possible, réel.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now